oO° FEDERATION CREATION VIVANTE °Oo

Bienvenue sur notre forum ! Un espace pour communiquer en interne et optimiser nos échanges. Chaque cellule y dépose ses décisions opérationnelles, afin de pouvoir les expliciter si quelqu'un en a besoin.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La sociocratie - Description (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Del08



Messages : 5
Date d'inscription : 17/05/2013

MessageSujet: La sociocratie - Description (1)   Ven 17 Mai - 7:34

La sociocratie

Description

Introduction aux notions de base de la sociocratieSource : https://sites.google.com/site/sociocracybelgium/sociocratie

La gouvernance dynamique ou sociocratique est un mode de gestion et de prise de décision qui intègre le pouvoir de l’intelligence collective.
Elle se déploie avec aisance dans différentes structures de taille variable comme la famille, les petites et grandes associations, les petites et moyennes entreprises.
Elle favorise une contribution plus active et une plus grande responsabilisation des dirigeants et des collaborateurs, favorise la cohésion des équipes et renforce la cohérence entre les décisions prises et leur mise en œuvre sur le terrain. L’exercice du pouvoir se vit avec les autres. Les responsables de l’entreprise conservent ainsi leur rôle et mission de faire exécuter les décisions mais partagent la responsabilité de la décision.
Chaque collaborateur ayant la possibilité d’exprimer son point de vue, la responsabilité décisionnelle est portée par tous. Cette prise en compte du capital humain permet de créer une dynamique participative où l’énergie de chacun est mise au service de la réussite du projet commun ou du changement »

La sociocratie répond largement aux critères d'une bonne gouvernance tels que définis par l'ONU.
o Elle permet la participation de tous, sans exclusion, en les traitant équitablement ;
o Elle obtient une approbation unanime de son organisation et de ses décisions
o Elle définit des règles de droit et les suit ;
o Elle est responsable ;
o Elle est transparente ;
o Elle est souple, efficace et efficiente

Pour fonctionner selon le mode sociocratique, une entreprise ou une organisation ne doit pas être transformée de fond en comble. Les responsables hiérarchiques à tous les niveaux conservent leur rôle et leur mission, mais ils ne sont plus seuls à assumer les responsabilités décisionnelles. Chaque membre de l’organisation au sein de son cercle se voit en effet offrir la possibilité d’exprimer son point de vue et de faire des propositions pour améliorer le fonctionnement de l’organisation.

La bienveillance, la conscience et des principes éthiques forts auront une part active dans l’intégration de cette démarche d’intelligence sociale.

Le défi consiste à développer une « nouvelle manière d’être ensemble », (changer notre culture commune) et faire émerger grâce l’intelligence collective, une dynamique créative dans une conscience élargie.

La sociocratie ou la gestion par consentement repose sur quatre règles qui se vivent dans un champ de conscience individuelle et collective.
1. Le consentement
2. L'élection sans candidat
3. Le cercle
4. Le double lien


1. Le consentement
Au sein du cercle, les décisions stratégiques sont prises sur base du consentement.
« En d’autres termes, cela signifie qu’une décision est prise lorsqu’aucun collaborateur n’a formulé d’objection raisonnable et argumentée à son encontre.
Attention, une objection n’est pas une obstruction ! Il ne s’agit pas de dire ̎Je suis contre ̎. Formuler une objection dans un esprit de co construction consiste à bonifier la proposition à l’étude pour intégrer les limites de tolérance de ceux qui auront à la vivre.
Une bonne décision est donc celle à laquelle plus personne n’oppose d’objection.».

La distinction fondamentale existant entre consensus et consentement :

« Chercher un consensus consiste à vouloir obtenir l’accord de tous. Ce mode décisionnel peut-être très long, peut générer de la tension et requière beaucoup de temps et énergie puisqu'il faut convaincre les autres. A l’inverse, le consentement consiste à élaborer des décisions qui ne rencontrent plus de résistances ou d'inconfort majeur.
Le point de vue de l’autre n’est plus un obstacle mais une opportunité de bonifier la décision et de faciliter sa mise en œuvre.
En résumé, le consensus: tout le monde dit oui ; le consentement : personne ne dit non.»

Remarque :

Toutes les décisions ne seront pas forcément prises par consentement (comme celles que nécessitent la gestion courante).
Il est important de décider par consentement celles qui échappent à la règle sociocratique et de définir le procédé adopté


2. L’élection sans candidat
Différentes fonctions au sein d'un cercle sont assurées par des collaborateurs, élus suivant un mode d'élection ouvert sans l’établissement préalable d’une liste de candidatures. Elle est à cet égard appelée élection sans candidat. « Ainsi, lorsque certains membres du cercle se voient confier des responsabilités particulières (second lien, secrétaire, animateur, …) ils sont choisis sur base du consentement par l’ensemble des membres du cercle. »


3. Le cercle
Au sein d'une structure, chaque unité de travail est constituée en cercle de décision, disposant d'une large autonomie de fonctionnement. Les cercles sont les compléments de la structure hiérarchique. " En sociocratie, chaque collaborateurs appartient au moins à un cercle. Chaque cercle contient en son sein des personnes occupant des niveaux hiérarchiques différents.
La mission du cercle est de prendre des décisions en s’appuyant sur l’intelligence collective. Une fois la décision prise, son exécution est confiée à la structure pyramidale, donc aux responsables de service ou dirigeants »


4. Le double lien
Un cercle est relié au cercle qui lui est immédiatement supérieur par deux personnes distinctes. Cela signifie qu’au moins deux personnes, le responsable hiérarchique ou coordinateur de l’unité (premier lien) et un membre délégué par le cercle (second lien) sont membres de deux cercles

Le cercle nomme son second lien, qui est le représentant de l’esprit du cercle.
Le second lien est un décideur de plein droit dans le cercle qui chapeaute le sien.
Ainsi, un cercle de concertation supérieur peut décider d’adopter une proposition qui affecte une unité inférieure sans avoir à consulter cette dernière.

Le second lien est un médiateur naturel, quelqu’un à qui l’on fait tout naturellement confiance grâce à sa compétence et ses qualités.


Différentes petites vidéos expliquant la sociocratie
o http://www.sociocratie.net/Theorie/Presentation.php
o Petite vidéo de la RTBF du vendredi 23 novembre 2012 sur la sociocratie
http://www.rtbf.be/video/detail_la-sociocratie?id=1778459

•Rôle du facilitateur
•Rôle du secrétaire : garder une trace écrite de tout
•Chaque participant représente un corps de métier. Tous ont préparé la réunion à l’avance.
•Ils prennent des décisions ensemble en apportant des clarifications, des objections ou des propositions.
•Fin de la réunion, chacun donne ses impressions.

Quelques sites :

https://sites.google.com/site/sociocracybelgium/
https://sites.google.com/site/sociocracybelgium/
http://www.sociocratie.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny
Admin
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 16/04/2013
Age : 31

MessageSujet: Re: La sociocratie - Description (1)   Mer 22 Mai - 4:15

Yeah ! Vivement d'entendre les réflexions que tu as eu à ce sujet !!

Bisous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://federation.forumgratuit.be
 
La sociocratie - Description (1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tharbad - Description
» Description de l'île
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» [HRP] Description de la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
oO° FEDERATION CREATION VIVANTE °Oo  :: Créafon' :: Créafon' - Méthodes internes et éthique-
Sauter vers: